La nourriture aux USA (+ ma liste d’adresses à faire !).

8h de vol. L’esprit embrouillé, le grondement des réacteurs de l’avion toujours dans la tête, et le voyant de permission de détacher sa ceinture enfin éteint. Nous sommes arrivés à l’aéroport JFK. Il va, dans quelques heures, être temps pour moi de découvrir l’alimentation aux usa !

Cela fait des années que je rêve de me rendre à New-York. Fan de nombreuses séries américaines, il est temps pour moi de confronter ce fantasme à la réalité ! Mais je n’y vais pas QUE pour faire la groupie. Non, j’y vais aussi pour observer ce que les américains mangent, et pourquoi l’obésité est-elle si présente dans leur pays. Bien sûr, un voyage à New-York seulement ne suffira pas à me donner des réponses à élargir à tout un pays, je sais…

via GIPHY

Suivez-mois, je vais brièvement vous exposer quelques observations sur l’alimentation américaine et en prime je vais vous donner quelques adresses à tester de toute urgence si vous êtes de passage dans la grosse pomme.

Le coût de la vie

J’aime énormément la dynamique américaine selon laquelle, on n’a rien sans rien. Tout le monde bosse dans la rue, du plus petit job au plus gros, tous ont leur place. Et je comprends. Quand vous voyez le coût de la vie à New-York, vous comprenez que le travail est quelque chose de vital si l’on souhaite survivre ! Et oui, la bas, pas question de se tourner les pouces longtemps. Les allocations chômage ne durent que 26 semaines, soit 6 mois et représentent au maximum 45% de ton dernier salaire. Au delà, bonne chance.

Les prix sont donc très élevés, mais, ce qui nous intéresse ici, c’est le coût de l’alimentation à New-York. Ça fonctionne de cette manière :

Vous voyez un prix sur la carte, auquel vous ajoutez une taxe d’environ 9% et un pourboire de 15% jusqu’à l’infini. Au final, le prix est plus élevé que ce que vous voyez. Une fois que vous le savez, ça passe tout seul.

Ce qui passe encore mieux c’est que l’employé travaille pour mériter son salaire et donc, où que vous alliez, vous serez traité comme un roi, et ça, c’est vraiment agréable, et à aucun moment je n’ai trouvé ça too much (il fallait bien que je sorte une expression en anglais).

via GIPHY

Les différences de prix

Le plus surprenant reste la différence de coût entre les différentes catégories de produits. Alors qu’en France les fruits et les légumes semblent abordables, aux Etats-Unis, il faudra être particulièrement bien rémunéré pour espérer manger équilibré quotidiennement. Les coûts sont plus importants que des produits bio en France !

Vous devriez aussi aimer :   Indice glycémique, bref rappel.

Les prix sont au minimum 2 fois plus élevés qu’en France. Une barquette de fruits d’environ 250g (melon, ananas, pastèque) coûte près de 9 ou 10 dollars. Ok, il n’y a pas de perte, tout est épluché, mais tout de même, cela fait cher le kilo !

Les produits d’épicerie sont quant à eux… aussi très chers en fait, mais tout de même moins que les fruits et les légumes. Donc globalement, s’alimenter à New-york coûte cher.

J’ai finalement noté que les produits les moins chers étaient, les produits transformés. Les américains sont les champions des produits transformés, introuvables en l’état dans la nature !

C’est certain que cela joue un rôle majeur sur leur état de santé !

Qu’en est-il des restaurants ?

Là aussi les prix sont élevés, plus qu’en France. Habitué des restaurants à 40€ le menu pour une qualité quasi gastronomique et généreuse, à New-York, c’était le même prix… pour ce qu’ils appellent du “bon marché”.

ATTENTION, je ne dis pas que ce n’était pas bon ! Loin de là ! Et c’est d’ailleurs quelque chose que j’ai trouvé de particulièrement surprenant. C’était TRÈS BON. Toutes les personnes de mon entourage m’ayant promis une nourriture immonde n’ont certainement pas pris le temps de trouver de bons endroits.

via GIPHY

Un point ultra positif (ou pas) c’est que les quantités sont très, très, très, importantes et que par conséquent, en tant qu’européen, nous en avons eu pour notre argent en vue des quantités servies. Seulement, les américains sont habitués à consommer des quantités aussi importantes, le plus souvent d’aliments transformés… Je crois qu’on touche au but. Ou presque.

Les camions ambulants.

Qui n’a jamais aperçu ces camionnettes en taule brillante sur les trottoirs new-yorkais distribuant des hot-dog à toutes les sau… au ketchup et à la moutarde ?

Et bien à ma grande surprise, ils ne sont pas tous en taule brillante et ne distribuent pas tous des saucisses. On trouve de tout : de la nourriture indienne, pakistanaise, américaine… Et même des fruits ! Et là pareil, on retombe dans la folie avec un smoothie de 250ml à 7 dollars sans pourboire et sans produits frais.

Les camionnettes de hot-dog et autres produits sont, à mon désespoir, très fréquentées ! Et oui, car cette fois-ci, les prix ne sont pas élevés. Manger sain coûte belle et bien plus cher.

via GIPHY

Les New-yorkais sont gros

Les new-yorkais marchent énormément. On pourrait penser qu’ils utilisent le métro et c’est le cas, mais à la différence de Paris, les métros ne courent pas les rues. Cela s’assimilerait plus à un RER pour nous !

Vous devriez aussi aimer :   Restaurant : 8 conseils pour bien le choisir

De plus, beaucoup font du sport à central park, et par conséquent, la population est particulièrement active ! Et puis, à vrai dire, la population se compose aussi énormément de touristes et par conséquent, je ne suis pas certain d’avoir vu autant de new-yorkais que ça, bien que je ne sois pas resté dans les endroits touristiques toute la journée ! Seulement le soir ! Hôtel à Times Square oblige !

L’alimentation des New-yorkais

Bon, nous l’avons vu, les New-yorkais ne sont pas ceux qui mangent le plus équilibré du globe, mais, cela ne veut pas dire qu’on y mange mal en terme de gout ! J’ai trouvé plusieurs restaurants très, vraiment très bien, que je vous mets ci-dessous :

Les rois du petit déjeuner

La crème de la crème. Un service au top, des petit-déjeuners de folie et des burgers dingues
Davantage pour l’ambiance que le gout. On est typique dans la malbouffe américaine, mais c’est trop stylé ! On se croirait dans Malcolm !

Les rois du burger

La pizza sympa

La meilleure pizza

Je n’ai jamais mangé de meilleures pizzas qu’ici. Une pour trois suffit laaaaaargement.

Les meilleures pâtes aux saucisses

Les meilleurs végétariens

Mon gros coup de coeur
Les frites de patate douce sont juste folles et le serveur JR est vraiment au top du top.

A iced coffee latte ?

Pour faire les courses, ou manger !

Quentin Mayet

Quentin Mayet

Leave a Replay