La diète flexible. Quelle connerie !

Transcription texte :

Salut à toi, j’espère que t’en en forme et bien assis car là je vais lancer un pavé dans la marre !

Tu as déjà sans doute observé de nombreux influenceurs et coachs sur les réseaux sociaux qui ont des corps de rêve et qui pourtant prennent des photos de leurs repas… disons, contradictoires à l’idée qu’on se ferait d’une alimentation saine !

Mais ne soit pas leurré, tout est calculé !

C’est ce qu’on appelle la diète flexible.

C’est une diète qui dit « qu’à partir du moment où cela rentre dans tes macros, c’est bon ». Pour rappel, les macronutriments sont les protéines, les lipides et les glucides.

Macro, voilà un mot qui réduit à lui seul la nutrition selon l’alimentation flexible. La nutrition est-elle uniquement une question de protéines, glucides et lipides ? Je crains que non. Beaucoup trop réducteur comme concept.

Par conséquent, on observe de nombreuses personnes, followers de ces influenceurs, poster leurs repas : des tas de sauces, glaces, brioches, biscuits, crèmes, pâtes à tartiner, chips, aliments fris, boissons édulcorées, chamallow, sucreries… et j’en passe ! Bien sur, cela rentre dans le cadre de leur plan alimentaire. Rappel toi, j’ai dit que c’était calculé. Puis bon, leurs coachs préférés font pareils, pourquoi pas eux ?

Je suis diététicien, et contrairement à de nombreuses idées reçues, les personnes de cette profession ne passent pas leur temps à manger du quinoa et des baies de contrées lointaines. La notion de plaisir alimentaire est bien présente dans notre quotidien.

C’est pour cette raison que j’en viens à parler de la diète flexible et de ces travers car c’est selon moi, une des pires conneries que l’on ait inventées

1.

Trop souvent les aliments consommés sont ultra transformés. Les aliments ultra transformés sont des aliments qui sont en quelques sorte des cocktails de propriétés. Ca veut dire qu’on va prendre les éléments conférant différentes propriétés à des aliments  (comme la texture, le gout, la forme) pour en créer de nouveaux, plus appétissants, et moins couteux à produire. Donc beaucoup plus rentable pour les industriels. La catastrophe la dedans, c’est que si on retrouve bien des macronutriments, les micronutriments eux, sont invisibles. C’est le phénomène de calorie vide. Une calorie vide apporte donc de l’énergie, mais n’apporte pas de micronutriments.

Ces aliments transformés ont en général une consistance plus molle et un gout caractéristique et standardisé. Personne n’a jamais vu 2 pots de nutella au gout différent. Cette texture molle va engendrer une mastication plus faible et donc diminuer la sécrétion hormonale responsable de la satiété conduisant par conséquent à en manger davantage. Mais ce n’est pas tout. Ces produits vont aussi stimuler la production d’insuline en suffisamment grande quantités pour conduire à des fringales. Ces dernières amenant à consommer des produits ultra transformés, encore une fois, au pouvoir rassasiant proche de 0. Et là, on rentre dans un cercle vicieux.

Vous devriez aussi aimer :   La nourriture aux USA (+ ma liste d'adresses à faire !).

2.

Selon le docteur Anthony Fardet, il serait préférable de ne pas dépasser 15% de l’apport énergétique total lorsqu’il s’agit d’aliments ultra transformés.

La plupart des personnes suivant une diète flexible en sont bien loin. Et même si certains se cantonnent à un ratio du type 20/80, la consommation de produits ultra transformés ne devraient selon moi pas faire partie de notre quotidien et devrait donc rester exceptionnelle.

3.

De tels habitudes de consommation enveniment des situations de troubles du comportement alimentaire. Aujourd’hui nous sommes face à des personnes qui ne savent plus que croire de ce qui est bon ou moins bon pour la santé.

Il est donc du ressort des influenceurs et des nombreux coachs de prodiguer des informations justes, dans un but de santé commun et non dans le but de gagner en notoriété et générer des profits.

De plus, notons un 4e point essentiel, les produits ultra transformés ne vont absolument dans le sens d’une démarche écologique. Je pense par exemple à l’huile de palme et la déforestation, pour ne citer qu’elle.

Du coup, mon message pourrait laisser croire que les plaisirs alimentaires sont à prohiber.

Je t’invite fortement à revoir ta notion du mot plaisir. Un plaisir selon moi se constitue d’aliments sains et non ultra transformés et rentrant, ou non, dans le cadre de mon plan alimentaire. A titre exemple, j’aime beaucoup consommer du saumon fumé maison avec de la crème fraîche entière et des toast de pain grillé. C’est selon moi un moyen de me faire plaisir tout en consommant des aliments ayant un vrai gout.

Rééduque ton palais au vrai gout des aliments, à la texture du produit brut. Eloigne toi, autant que possible des aliments ultra transformés, et ne le consomme que de manière occasionnelle.

C’est maintenant qu’il faut que tu fasses les bons choix. Quand on est malade, les choix sont différents, et beaucoup moins marrants.

Quentin

Quentin

L'article te plait ? Non ? Laisse un commentaire !

Amélie Maitrel
Amélie Maitrel
21:53 27 May 19
Le top du top du diététicien 💪🏾💪🏾 rien à dire super accessible et compréhensible et surtout DISPONIBLE !! Il sait de quoi il parle contrairement à d'autres. Je le recommande à 100% il nous fait aborder la diète avec un œil nouveau et avec lui on se dit que tout est possible il redonne confiance et estime de soi chose que je ne pensais plus avoir donc encore un grand merci Quentin c'est que le début dune grande aventure !plus
Andreas MAACK
Andreas MAACK
12:24 13 May 19
Je suis Quentin sur les réseaux sociaux depuis plus de 2 ans donc c'est sans hésitation que je suis passé par lui pour de l'aide sur mon alimentation. Il ne fait pas que donner un programme mais il explique les raisons de ses choix, il s'adapte à nos besoins/envies/contraintes autant de fois que nécessaire et prend vraiment du temps. A tel point que c'est régulièrement lui qui me relance pour savoir si tout va bien de mon côté et si j'ai besoin de quelque chose (une question, un doute, un changement que j'aimerai faire etc). En bref, un homme aussi professionnel qu'humain !plus
Lucie Rousselot
Lucie Rousselot
09:19 13 May 19
Diététicien réellement passionné par son métier et très investi dans ses suivis. Une multitude de connaissances qui lui permettent d'établir des programmes 100% personnalisés et ainsi des plus efficaces. Efficacité, santé, atteinte des objectifs et sérénité, sont les termes décrivant parfaitement bien ce qu'apporte Quentin à mon sens.plus
Corentin Dupuy
Corentin Dupuy
08:43 12 May 19
Je recommande à 100% ! Quentin a bien compris le principe de personnalisation et va à l’encontre des personnes qui vous font des programmes déjà tout fait ! Il s’adapte à vos objectifs, votre mode de vie, vos horaires de travail, et sait être un vrai pédagogue. Dispo et très réactif tous les jours, il est facile d’obtenir de très bons résultats en suivant ses conseils !plus
Gregory Morais
Gregory Morais
19:40 17 Apr 19
Quentin est toujours très à l'écoute et toujours disponible, c'est ce qui fait sa force. Il est en plus très compétent et carrément sympa. Il m'a tout de suite expliqué que le but de sa démarche était de me rendre indépendant pour pouvoir mieux manger et mieux m'entrainer sur le long terme. Je suis totalement satisfait du suivi !plus
Sarah Chulliat
Sarah Chulliat
14:05 05 Mar 19
Quentin est un super diététicien, toujours très disponible et à l'écoute. C'est une qualité qui fait vraiment toute la différence! Il sait s'adapter à nos besoins et sait exactement comment nous mener vers notre objectif car il prend le temps de nous comprendre et surtout, nous suit de très près. Je recommande!!plus
Next Reviews

A propos de moi

Ma biographie n’est pas encore écrite, une place est à pourvoir pour qui se sent d’écrire combien la nutrition me passionne et combien j’aime partager !

Articles récents

Rejoins moi !

Abonne toi à la Newsletter

C'est sans spam !

© 2019 Quentin Mayet - Tous droits réservés

RECEVEZ MES MEILLEURS CONSEILS UNE FOIS PAR SEMAINE,DANS VOTRE BOITE MAIL !