La minute physiologie

Le lactose en quelques maux.

Le lactose, qu’est ce que c’est ?

Derrière ce nom se cache uniquement un sucre, le plus utile à notre naissance car il se compose à la fois de glucose mais aussi de galactose. Ainsi c’est un assemblage. Ce dernier a un rôle majeur dans le développement de notre système nerveux, ce qui explique que le lait de femme soit riche en lactose. De plus, le lactose favorise l’assimilation des sels minéraux comme le magnésium, le calcium, le fer et les vitamines liposolubles.

Alors pourquoi un simple sucre fait-il autant parler de lui, doit-on s’en méfier, doit-on l’ignorer ?

Il convient avant toute chose de dé-vulgariser les termes d’intolérance et d’allergie. Pour faire court, l’allergie est grave et peut mettre en danger ta vie, tandis que l’intolérance occasionne uniquement des inconforts. Dans ce cas-ci, l’allergie au lactose s’appelle l’alactasie et se traduit par une absence totale de la sécrétion de lactase. 

” C’est quoi la lactase ? “

La lactase est l’enzyme (un agent qui permet d’augmenter la rapidité, notamment, d’une réaction entre molécules) qui permet de découper le lactose dans ton intestin et c’est elle la première cause de tant de maux/mots. En effet, cette enzyme présente la particularité d’être produite en quantité importante pendant le très jeune âge mais tend à diminuer voire disparaître pendant la période de sevrage et à l’âge adulte, raison pour laquelle nous ne digérons plus le lactose.

Ce sucre passe alors dans le gros intestin où il est fermenté et attaqué par les bactéries produisant alors des gaz et donnant lieu à des symptômes purement digestifs dans les 20 minutes à 2 heures et qui durent plusieurs jours. C’est à partir de ce moment-là que l’on peut parler d’intolérance. Cette intolérance dépend de chacun, et peut se déclarer avec des doses de lactose infimes ou plus importantes, tout dépend de ta… tolérance. 

Il est cependant utile de préciser qu’une consommation normale et non excessive de lactose n’occasionne pas de troubles chez la majorité des adultes, seules des doses élevées peuvent donner lieu à des troubles.

On distingue deux catégories d’adultes, les adultes hypolactasiques et les adultes lactases persistantes. On ne connait pas à ce jour de moyens pour augmenter l’expression de la lactase chez l’homme.

” Que manger  si on est intolérant ? “

Le lactose se cache un peu partout dans l’industrie car il a un léger pouvoir sucrant. On le retrouve donc dans les glaces, les charcuteries, les pâtisseries et viennoiseries, jus de fruits, sodas, plats préparés etc. lait

Le lactose est mieux toléré lorsqu’il est ingéré lentement plutôt que brutalement, c’est pourquoi tu devrais éviter de le consommer à jeun, moment où la vidange gastrique est la plus rapide, et tu devrais veiller à le consommer au cours de repas, avec des fibres et des matières grasses. C’est pourquoi le lactose du lait entier est mieux toléré que les autres. Afin de mieux tolérer la consommation de lactose il peut être intéressant de consommer des produits contenant des bactéries qui produisent de la lactase comme dans les yaourts. Les fromages affinés n’en contiennent que très peu et sont en général mieux tolérés. Bien entendu, libre à toi de tester ta tolérance aux différents produits.

Bien sur, si ta consommation de lactose (entre autres de produits laitiers) est basse depuis longtemps, tu devras ré-introduire progressivement ces aliments dans ton alimentation.

” Donc les produits laitiers sont mauvais à cause du lactose ? “

Absolument pas !

Les produits laitiers n’ont pas la cote en ce moment pour de nombreuses raisons qui feront l’objet d’un prochain article.

Pour conclure

Ce n’est pas le lactose qui doit faire peur dans les produits laitiers mais tout ce qui l’entoure et dont on parle moins. La suite au prochain épisode !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
    Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *