La minute physiologie

Qu’est-ce que le système digestif ? PARTIE 1

Hey ! Depuis l’ouverture de ce blog je te parle un peu de tout et je pense qu’il manque un article sur le système digestif. Nombreux d’entre nous pensent que le système digestif ne se résume qu’au “ventre”. Cet article s’adresse peut être un petit peu plus aux débutants dans le domaine qu’aux érudits. Ca vaut quand même le coup de faire un rappel. 

Alors t’es prêt ? Je te propose un voyage au travers des sphincters du corps humain  (sympa ça hein ?) Winking smile

1. La bouche

Son rôle majeur consiste, tu t’en doutes, à broyer les aliments, mais ce n’est pas tout (tu as cru que j’allais m’arrêter à ça ?). La bouche produit la salive qui contient de nombreuses substances très importantes ! La première est l’amylase. C’est une enzyme qui permet de découper les molécules d’amidon (en très bref les sucres complexes), et d’en créer des plus petites, qui seront plus facilement absorbées par la suite dans le système digestif.

Ce qui veut dire que la digestion commence dans la bouche ! Pour être encore plus pointilleux,  la digestion commence à partir du moment où tu regardes un aliment ! Dès cet instant, ton estomac commence à sécréter son suc (je te passe le détail de ce mécanisme, c’est un peu vague.. Là tu devrais rigoler, car c’est le nerf vague qui est responsable de ce phénomène.. Blague de diététicien tu peux quitter le blog si tu veux, je comprendrai)

Si ma blague pourrie ne t’a pas fait fuir je vais pouvoir te parler du deuxième rôle de la salive! Elle contient une substance qu’on appelle le lysozyme, un antibactérien qui permet de détruire la paroi des bactéries.

Aussi tu comprends maintenant pourquoi la mastication est primordiale pour une bonne digestion : pour broyer les aliments, les mélanger aux amylases et au lysozyme. De plus la salive permet la lubrification de l’œsophage.

2. L’estomac

Le long de l’oesophage les aliments descendent en direction de l’estomac grâce à la gravité mais pas uniquement. L’oesophage est aussi constitué de muscles qui permettent de faire descendre les aliments !

Une fois dans l’estomac, les aliments sont mis en contact du suc gastrique qui contient de nombreuses substances. Ces dernières permettent de débuter la digestion des protéines, des lipides (action limitée), de l’alcool, des médicaments, de l’eau (on parle d’absorption et non plus vraiment de digestion). On retrouve également des substances qui permettent de se lier à des vitamines, comme la B12, pour permettre leur absorption plus loin.

Je ne t’apprends rien en te disant que l’intérieur de l’estomac (qu’on appelle la lumière, d’une manière générale c’est comme ça qu’on appelle l’intérieure d’une cavité, d’un organe creux), est très acide. Tu as sans doute déjà eu ces remontés désagréables ! Cette acidité engendre une dénaturation de certaines enzymes. En simple, les enzymes, qui sont des protéines, perdent leur fonction. Je pense par exemple à l’amylase, celle qu’on a vue dans la salive.

Par conséquent, l’estomac ne sert pas à la digestion des glucides !

Autre rôle de l’estomac et non des moindres, il sert de thermorégulateur. En gros, les aliments sont amenés à la température du corps, il les brasse. Il sert de réservoir et à ce titre, il faut savoir que sa vidange (son vidage si tu veux), est en moyenne de 600ml par heure pour les liquides.

C’est pour cette raison que les sportifs ne devraient pas s’amuser à boire des litres et des litres d’eau pendant leur entrainement. En réalité quelques gorgées de temps en temps sont plus efficaces que de grosses gorgées. En fait de grandes quantités ne font que demander un effort supplémentaire à l’estomac et ce surplus de liquide peut amener à une drôle de sensation. As-tu déjà essayé de courir avec un verre d’eau dans la main ? C’est pareil ! 

3. Les intestins

Ils font directement suite à l’estomac. Ils se décomposent en réalité en de nombreuses parties. On retrouve dans l’ordre : le duodénum, le jéjunum, l’iléon, la valvule iléo-caecale, le caecum, le colon ascendant, le colon transverse, le colon descendant, le colon sigmoïde,  et enfin le rectum et l’anus.

C’est quand tout cet assemblage nous fait souffrir qu’on utilise la terminologie scientifique “ bobo au ventre” !

C’est à ce niveau du système digestif que va se produire la plus grande partie de la digestion des nutriments. Dans l’intestin grêle (qui regroupe le duodénum, le jéjunum, l’iléon) la plupart des macronutriments seront absorbés.

Dans le gros intestin (qui regroupe le caecum, le colon ascendant, le colon transverse, le colon descendant, le colon sigmoïde) on assistera à une régulation fine, puisque seuls les macronutriments non absorbés auparavant seront absorbés ici. Ajoutons que l’eau et les électrolytes le seront aussi. C’est le principal rôle du colon.

Ce dernier contient également le microbiote intestinal, tu en as surement déjà entendu parler. Je ferai un article plus détaillé sur ce dernier qui mérite plus que quelques lignes ! Le microbiote à de très nombreuses fonctions mais pour rester dans le cadre de la digestion, la petite anecdote que je t’apporte est celle-ci: il synthétise des vitamines ! Notamment la vitamine K (j’ai bien envie de te demander si ça t’en bouche un coin mais en vue du sujet de l’article ce serait trop simple…)

Voilà pour ce petit article ! Dans la deuxième partie on verra le rôle du foie, du pancréas et de la vésicule biliaire qui sont des glandes annexes, ce ne sont pas des organes faisant partie intégrante du système digestif ! On en reparle plus tard !

PS: Tu le sais peut être mais je publie presque chaque jour sur INSTAGRAM des comparatifs de produits ou des analyses de produits. Si tu n’as pas INSTAGRAM mais que tu es malgré tout intéressé par ce type de contenu, dis le moi en commentaire je créerai des articles de ce type sur le blog !!

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 3
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *